la CABSO (1)

Une coopérative de producteurs engagés

Port-Sainte-Marie (47)

Partenariat depuis 2017
Dernière visite : 24 septembre 2018

Dans le Sud-Ouest, le climat et les sols diversifiés permettent des productions légumières et fruitières de belle qualité. Cʼest à Port-Sainte-Marie quʼest installé notre partenaire CABSO, au coeur du Lot-et-Garonne. Elle regroupe des producteurs situés sur ce département et quelques départements voisins (Gers, Tarn-et-Garonne, Gironde). Ainsi nous arrivent à la belle saison de délicieux concombres, poivrons, courgettes, aubergines, oignons botte, melon,
raisin…
Vincent Lestani nous présente la structure et nous décrit le territoire, constitué de plaines (traversées par la Garonne et le Lot) ainsi que de coteaux. Il insiste sur la diversité des cultures à lʼimage de celle des sols et des ressources en eau, variables.

à l'écoute : 

présentation de la CABSO par Vincent Lestani  

Concrètement, la coopérative apporte aux agriculteurs adhérents plusieurs services et compétences : une prise en charge des tâches administratives dont ils nʼont plus à se préoccuper (facturation) ; une valorisation de leur production (volet commercial) dans des circuits de distribution en accord avec leurs valeurs ; une organisation des productions en correspondance avec les besoins du marché (planification des cultures) ; une mutualisation de la communication (valorisation dʼune origine) ; la recherche de subvention sur des projets dʼinvestissement lourds (acquisition dʼune machine, lutte contre des insectes, etc) ; un accompagnement technique (des visites, du suivi sur la conduite des cultures) ; une recherche de débouchés pour les produits à transformer, en cas de conditions climatiques défavorables (écarts de tri).

Le jour de notre visite, quelques-uns des membres de lʼéquipe rencontrés dans les locaux se présentent : Hélène, Jean-François et Cédric. Nous connaissons bien ce dernier pour lʼavoir au téléphone au minimum deux fois par semaine ! Quant à Aurélia, elle est dʼun dynamisme sans faille : cʼest elle qui organisera tout le parcours de visite et nous accompagnera chez les agriculteurs. À tous, leurs voix ensoleillées nous réjouissent.

à l'écoute : 

Aurélia, Cédric, Jean-François... l'équipe se présente  

La solidarité de lʼéquipe est palpable. Jean-François raconte, par exemple, comment le pic de production de la haute saison ressert les liens : tous se retrouvent à préparer les palettes en entrepôt. Dans une petite structure, les salariés sont multitâches, « on travaille main dans la main » ! Du point de vue des agriculteurs, la satisfaction est manifeste et générale, là aussi. Ils semblent convaincus des avantages à faire partie de la coopérative, surtout pour les plus jeunes qui ont débuté au courant des trois dernières années (comme Jérome Payri ou Nicolas Péraire, par exemple). La structure facilite leur travail, en leur laissant le temps de se concentrer sur leur métier, leurs cultures. Mais elle leur apporte surtout un appui, un cadre solidaire. Plusieurs fois par an, des groupes de travail sont organisés. Ils permettent dʼéchanger des idées, de trouver ensemble des solutions techniques et ainsi de se sentir moins isolé. Les grandes décisions sont prises en commun lors de réunions.

Certes, lʼengagement est important (lʼagriculteur sʼengage à livrer la totalité de sa production sur 3 ans) et implique une interdépendance des producteurs au niveau de la qualité. Mais le groupe permet dʼêtre plus fort et offre des perspectives dʼavenir.

à l'écoute : 

Les valeurs de la coopérative  

écoutez la suite du reportage >